Document

   Etoile au Coeur 

Transition entre images

Jacob Israel Mekoul

 

 

 

Mekoul: Peur sur le monde

Après l'ouragan Katrina

Jacob Israël Mekoul est un professeur philosophe du Cameroun. Il a fondé une association lycéenne: le Calm2.

 

 

*Peur sur le monde* (J.I.Mekoul)

 

A Jérôme
 
30 juillet ! 30 juillet ! O ma mémoire !
C’est la pluie d’été ! C’est le déluge !Partout des grêlons tombent du ciel !
C’est la colère du dieu des armées et des victoires !Ô Josiane ! Josiane ! Mon amie !
Ta mémoire oubliera ces images :
Des enfants handicapés ! Des enfants meurtris !
Des enfants orphelins ! Des enfants replis !
Ces enfants qu’on emballeComme des fagots de bois !
Ces corps entassées. Ces corps encaissés
Sur des draps blancs trempés de rouge vif !
Du rouge vif enseveli de draps blancs !
Ces enfants qui s’endorment au phosphoreC’est nos arrière petits fils, nos petits fils, nos enfantsCes femmes qui s’endorment au phosphoreC’est nos filles, nos sœurs, nos épousesCes hommes qui s’endorment au plomb,C’est nos fils, nos frères, nos épouxCes âmes qui s’en vont, c’est nous ! que dis-je, c’est nous.Pleurez ! pleure Josiane ! c’en est de trop ! on en a marre !Des enfants sont sous scolarisés !
Des femmes sont analphabètes !
Des hommes sont sans boulot !
Tout ce qu’on trouve de mieux à nous donnerC’est de la merde en plein été !Misère ! misérables gentils hommes !
 A quoi sert ce riz qui nous salit les corps,
Et cette huile qui sent si mauvais ?
C’est pour redonner la vie à ceux qui sont partis ?C’est pour reconstruire Jenin roquettée ?C’est pour rebâtir Tyr destabilisée ?Foutez-nous la paix avec ces aliments qui constipent !
Foutez-nous la paix avec ces dons qui nous blessent !
Loin de nous ces urgences qui nous périssent !
Josiane mon amie, pleut-il à Rue Hutchison
Comme il pleut ici à Sud Beyrouth ?
La fin de Katrina nous fera-t-il oublier
Tous ces disparus, ces morts, ces perdus ?
La vie doit-elle être si relativisée,
Si banalisée au point que pour beaucoup
Elle n’ait plus de sens, d’intérêt ?Il semble que l’homme soit déjà habituéA ce genre de pluie diluvienne !
C’est pourquoi plus rien n’étonne !C’est pourquoi 1000 morts, c’est rienPar comparaison à des 1.000.000 qui sont tombés !
Ah ma chère Josiane, c’est fou, l’homme !C’est vraiment fou ce job de l’homme !Ces femmes qui tombent raides
Des décombre qui rient aux éclats !
Des mortiers qui pilonnent sans arrêt !
Des bâtiments qui lâchent des pilules !
Des flottes qui distribuent des tract !
O Josiane ! Quel enfer ! Quelle boucherie !
O Josiane ! Quel carnage ! Quel désastre !
Et c’est l’homme ça ?Est-ça l’homme des lois ?C’est ça le maître des principes et des idéauxQui tous les jours se résout à inventer des lignes
Sans avoir résolu d’autres problèmes ?Quelle nausée ! Quelle connerie !
J’ai peur dans mon cœurComme il pleut dans le monde
Qui fécondera encore la vie à cana ?Serons-nous encore ces ferments ?
Ô Jérôme ! Ô Seal !
Ö Voulzy! Ô Sean Paul:never gonna be the same!
Ô Michael Jackson: they dont take care about us.
Le karcher, c’est vraiment pour les dirigeants!Mais qui reconstruira en 3 jours le Liban ?
Mais qui rebâtira la nouvelle Jérusalem ?
Peur sur le monde
Jacob Israël Mekoul

 

 

Site à consulter :

Site de l'association camerounaise fondée par J.I.Mekoul. : Calm2

 

Documents associés :

   Mekoul: Bethléem

   Mekoul: Breuvage

   Mekoul: Des vies heureuses

   Mekoul: Paris